L’huile de palme, à quel prix?

L’huile de  palme, extraite de la pulpe des fruits du Palmier à huile, est l’huile la plus consommée dans le monde. Elle est utilisée aussi bien pour l’agroalimentaire que pour les produits cosmétiques… un peu partout à vrai dire.

Adepte de produits cosmétiques, j’avais entendu parler des bienfaits de ce produit dont les propriétés hydratantes sur les cheveux avaient attiré mon attention. C’est plus tard et complètement par hasard, lorsque je recherchais sur internet des conseils d’utilisation, que je suis tombée sur des articles alarmants sur ses effets très néfastes sur la Planète. J’avais déjà acheté le produit et je ne peux pas nier que j’ai ressenti un peu de culpabilité. Les orang-outans ne me pardonneront jamais d’avoir contribué à leur extinction, simplement pour rendre mes cheveux plus beaux… Je pense qu’il est temps d’en savoir plus sur le sujet!

Utilisation: En-dessous de 25 °C, l’huile de Palme se solidifie, il faut donc la réchauffer pour la liquéfier et ainsi pouvoir l’utiliser. A mettre sur les pointes et laisser poser 20 minutes (ou toute la nuit pour un soin plus intense), puis se laver les cheveux.

Leonor Greyl: J’aime les produits cosmétiques de cette marque, certes un peu chers mais 100% naturels et surtout non testés sur animaux. Je constate aujourd’hui que cela ne veut pas dire pour autant écologique. Ceci ne remet pas en cause la qualité des produits vendus par la marque en général, mais il est vrai que ma confiance en cette marque a été quelque peu altérée par le fait qu’elle soit capable de proposer de tels produits.

Effets sur l’environnement: Le très faible coût de production et donc la très haute rentabilité des palmiers à huile attirent les investisseurs. La destruction de forêts tropicales pose d’importants problèmes écologiques (augmentation des rejets de gaz à effet de serre) ainsi qu’un impact sur la biodiversité: 5000 orang-outans seraient victimes chaque année de l’exploitation des palmeraies, qui constitue leur habitat naturel.

deforestation

Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelques liens:

Mesures: Le WWF a bien essayé de proposer une alternative avec une huile de palme dite « durable », mais les engagements pris sont souvent contournées et les règles violées. La déforestation des zones protégées devient illégale mais elle ne cesse pas pour autant. Pour moi la meilleure solution reste encore de trouver des substituts, lorsque c’est possible, car tant qu’il y aura autant d’acheteurs, il y aura toujours autant de carnage.

Alternatives: En ce qui concerne notre alimentation, il est certes difficile de boycotter l’huile de palme, car elle est vraiment partout… Mais pour les soins des cheveux secs, cassants et/ou fourchus, cette huile est loin d’être irremplaçable! On peut également utiliser de l’huile d’amande douce, de l’huile d’argan, de l’huile d’avocat, de l’huile de coco, de l’huile d’olive, de l’huile de pépin de raisin… etc., pour n’en citer que quelques-uns. Les alternatives ne manquent pas dans ce domaine! Pour tout savoir sur les huiles, ce site me paraît pas mal.

Moralité: Est-il vraiment nécessaire de s’évertuer à acheter des produits « naturels » pour se donner bonne conscience sur notre bonne hygiène de vie, si au final on contribue aussi à dégrader ce qui nous entoure?

Je ferai plus attention désormais… J’ai déjà repéré pas mal de produits intéressants à tester chez The Body Shop (il semblerait néanmoins que la catégorie « soins cheveux » propose plus de choix dans les magasins de Londres qu’à Paris)!

EDIT (05/2013): Suite aux polémiques, l’huile de palme vendue par Leonor Greyl citée dans cet article change de formule. Elle devient l’huile de Leonor Greyl, conserve les mêmes propriétés mais remplace l’huile de palme par 2 nouveaux ingrédients: l’huile de Coprah raffinée et l’huile de Mongongo. Leur volonté de conserver leur image de vrai biologiste mérite d’être soulignée :)

Publicités


Catégories :Pour la nature

Tags:, , , , , , , , ,

3 réponses

  1. Bravo! Plus on le dit et on fait passer le message, plus les chances augmentent que cette exploitation cesse!

    http://suissexpress.wordpress.com/2013/03/25/victime-de-lhuile-de-palme/

    J'aime

  2. Super article vraiment, c’est vrai je ça ouvre les yeux sur les répercutions environnemental d’un produit qui se dit « naturel »… Je n’y avais jamais fait attention vraiment moi non plus, je suis bien contente que tu l’ai écrit pour nous le rappeler !

    J'aime

Rétroliens

  1. Cruelty-free beauty « SWITG.ME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :