Gangster Squad

Je vous avoue qu’à la base je voulais aller voir The Impossible, mais c’est un problème technique dans notre cinéma du coin qui nous a finalement « contraints » à choisir une autre alternative. Pour éviter d’aller voir un film dont tout le monde parle en ce moment (Les Misérables) par esprit de rébellion et surtout pour faire plaisir à l’homme qui n’est pas fan des comédies musicales, nous avons finalement opté pour Gangster Squad, sans en avoir jamais réellement entendu parler.

C’est avec surprise que je constate que ce film n’est pas encore sorti en France (prévu le 6 février) alors que nous l’avons dans les salles depuis le 11 janvier au Royaume-Uni… Moi qui croyais que les sorties étaient européennes, je ne comprends plus très bien. Tant mieux, ce sera donc une critique en avant-première pour les résidents français!

On repère déjà dans le casting de bons acteurs américains qui promettent un film réussi: Sean Penn incarnant le parrain impitoyable de vilains gangsters, Ryan Gosling en bon flic qui tombe sous le charme de la copine de son pire ennemi, interprétée par Emma Stone (et reformant ainsi le couple déjà repéré dans Crazy, Stupid, Love); la prise de risque en allant voir ce film reste donc minime.

casting

Le film est basé sur des faits réels (ou plutôt librement inspiré), à Los Angeles dans les années 1950. Une grosse mafia règne sur la ville avec le soutien de la police elle-même et de certains hommes politiques influents, ce qui suffit à dissuader les policiers les plus téméraires de s’interposer. Mais cela ne va pas durer, lorsque des sergents révoltés par la terreur semée par ces gangsters vont constituer une brigade officieuse pour tenter de détruire leur empire.

Tout de suite, les images, les couleurs et le genre du film m’ont fait penser à Sin City (dont la suite est prévue pour octobre). Un rythme soutenu, pas tellement de passages ennuyeux et surtout beaucoup de coups de feux caractérisent Gangster Squad. Bien sûr, il y a bien quelques passages à l’eau de rose: une histoire d’amour dangereuse qui complique les choses, un flic dévoué qui a tendance à faire passer la protection de la ville avant sa femme (pourtant enceinte), mais au final ce n’est pas cela qui m’a le plus marqué. J’aurais tendance à rejoindre l’avis du scénariste Will Beall (ancien inspecteur de la brigade criminelle de Los Angeles), qui a déclaré: « Ce qui m’a frappé chez ces types, c’est qu’ils ont tout risqué, et pas pour obtenir une reconnaissance quelconque, ou pour une médaille ou pour de l’argent, mais pour l’avenir de la ville ».

Pour vous aider à plonger davantage dans l’atmosphère dégagée par le film, voici ce qu’en dit le réalisateur Ruben Fleischer, fasciné par la période post Seconde Guerre Mondiale: « Il y avait une joie palpable parce que l’Amérique avait gagné la guerre, que les hommes étaient rentrés du front et que l’économie redémarrait. J’ai toujours été fasciné par cette époque, si bien que lorsque l’occasion s’est présentée de m’y plonger, je n’ai pas hésité une seconde ».

Des fusillades, vous en aurez plein les yeux… Malheureusement, les studios Warner Bros, traumatisés par la terrible fusillade intervenue lors de l’avant-première du film The Dark Knight Rises (juillet dernier) ont décidé de retirer une séquence pourtant cruciale du film… mettant en scène une fusillade dans un cinéma. C’est horrible mais je serais pourtant très curieuse de voir la scène coupée, car la fusillade à Chinatown qui la remplace désormais ne m’a pas particulièrement impressionnée.

Je ne sais pas si cet avant-goût est assez parlant mais je dirais qu’il s’agit d’un bon film d’action. A voir avec des pop corn et un bon soda, pour savourer le moment comme il se doit! :)

Publicités


Catégories :Cinéma

Tags:, , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Mon cinéma 2013 « SWITG.ME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :