Le « neko-café », un concept venu du Japon

Si je vous parle du « neko-café », c’est parce qu’il s’agit d’un concept qui nous vient tout droit d’un pays particulièrement novateur et excentrique, le Japon. « Neko » signifie « Chat » en japonais, il s’agit donc d’un café où on trouve… plein de chats! L’idée peut paraître saugrenue au premier abord mais elle commence pourtant à séduire de plus en plus de pays. Une Japonaise a déjà ouvert le premier « bar à chats » d’Europe à Vienne (Autriche), mais ils fleurissent également en Chine, en Corée, en Russie. A Londres, on suit la tendance: un bar à chats devrait ouvrir ses portes très prochainement. Pour que cela soit possible, son instigatrice a fait appel aux dons des internautes qui se sont montrés très généreux. Le café devrait s’appeler: Lady Dinah’s Cat Emporium… so British!

Lecteurs Parisiens, ne soyez pas jaloux, je suis sûre que Paris ne sera pas épargné… Patience! En attendant il est inutile, je pense, de vous préciser que j’irai y faire un tour dès l’ouverture… mais promis je vous raconterai tout!

Je vous sens perdus et perplexes: c’est quoi au juste? Pour ceux qui ne connaissent pas encore, l’idée est pourtant toute simple: il s’agit d’un endroit où on peut boire un café, surfer sur internet, lire des livres, se détendre… mais entourés de chats. Vous avez entendu parler de la « ronron thérapie »? Le ronronnement des chats apaise (je confirme pour avoir moi-même un chat), mais il y a certaines villes où il est plus difficile d’en adopter. C’est bien connu qu’au Japon, la surface totale habitable du pays est très petite par rapport à la population, ces bar à chats permettent de jouer avec des chats sans en avoir chez soi. Moins contraignant, plus fun, bon compromis! A Londres, vu la galère que j’ai connu pour trouver un propriétaire qui acceptait mon chat, j’en conclus qu’il n’est pas si facile d’être propriétaire d’animaux dans les grandes villes. On aime les chats, mais on ne se sent pas toujours prêts à en adopter un chez soi, ce qui est fort compréhensible (et responsable).

Qu’en pensent nos bêtes à poil dans tout ça? Personnellement je ne me fais pas de soucis: si j’étais un chat, j’adorerai être dans un tel endroit. Arbres à chat à gogo, jouets, gentils humains pour nous caresser, le paradis n’est-il pas? Les normes d’hygiène sont également très strictes et tout est mis en place pour le bien-être des animaux via quelques règles à respecter. Sans parler du fait que ces cafés permettent de sauver certains d’entre eux des refuges…

Pour finir, voici une vidéo qui résume très bien cet article:

Alors, iriez-vous y passer quelques heures?

Publicités


Catégories :Culture mondiale

Tags:, , , , , , , , ,

3 réponses

  1. A Londres c’est la Pet Charity où je suis bénévole, « The Mayhew Animal Home », qui fournira les chats ! Un bon moyen de se promouvoir et d’en faire adopter certain ! (http://themayhew.org/)

    Et à Paris, la SPA cherche des financement, avis aux généreux donateurs ! (http://www.lecafedeschats.fr/crowdfunding/)

    Bonne Continuation !

    J'aime

Rétroliens

  1. Lady Dinah’s Cat Emporium | SWITG.ME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :