Rentrer chez soi pour Noël: plaisir ou corvée ?

Comme le veut la tradition, Noël se passe en famille… Pour les expatriés, c’est l’occasion de revenir aux racines et se ressourcer auprès de ses proches. Originaire de Paris, je dois avouer que la perspective de prendre l’Eurostar et donc passer obligatoirement par Gare du Nord me plait moyennement. Passer du propre au sale, du civilisé à l’énervement et au stress: bof. Quand je vois à quel point je suis contente de reprendre l’Eurostar pour rentrer à Londres, je réalise que je ne retournerai probablement jamais vivre à Paris. Londres n’arrive pourtant pas à la cheville de Paris sur certains points: les boulangeries, les petits cafés, les Champs-Elysées, la Tour Eiffel (ici il y a Big Ben mais bon)… J’apprécie d’autant plus cette ville supposée romantique maintenant que je la regarde avec un œil de touriste, Paris a toujours fait rêver les étrangers. A vrai dire, je n’y retourne que pour Noël mais pour résumer: revoir ma famille = plaisir, prendre le métro Parisien et son odeur d’urine associée = corvée.

La période de Noël quand on est expatrié, c’est aussi l’occasion de pouvoir en apprendre davantage sur les coutumes du pays dans lequel on vit. Au UK, j’ai bien l’impression que les fêtes de fin d’année sont tellement sacrées qu’il est interdit d’être malheureux. Vous ne pouvez plus allumer la radio sans entendre de publicités ou de chansons de Noël, les rues sont décorées ainsi que les magasins, tout pareil qu’en France vous me direz. Sauf qu’ici il y a en plus beaucoup de petits bonhommes habillés en lutins ou en Père Noël à la sortie du métro pour vous demander de l’argent au profit d’une charité. Sincèrement, je trouve l’atmosphère de Noël bien plus présente ici.

Et au bureau… c’est pareil! Après avoir installé un sapin de Noël, un Secret Santa a été organisé dans l’entreprise dans laquelle je travaille. Pour ceux qui ne connaissent pas, voici le principe: chacun tire au sort un de ses collègues et doit lui faire un cadeau personnalisé. A la base c’est censé rester un secret mais certains finissent par découvrir la personne qui les a tiré au sort (pour ma part, je cherche encore…). Enfin voilà, merci Secret Santa et aux cartes de vœux de mes adorables collègues :)

Controversial

Le parfum « Controversial » de Jade Goody, je ne le connaissais pas. J’ai découvert qu’il s’agissait d’une star de télé-réalité Britannique (Big Brother 3), décédée en 2009 d’un cancer. Apparemment ici, tout le monde la connait… J’en apprends même sur les people, si c’est pas beau tout ça! En tout cas, il sent très bon et il vient joliment compléter l’étagère de parfums que j’ai déjà. D’ailleurs, comment vous faites pour décider lequel vous mettez quand vous avez autant de choix? Vous changez par saison?

Parfums

Sinon, j’ai trouvé quoi ramener de typiquement « British » en France: des crackers! Il en existe de toutes les gammes de prix et il faut avoir plus de 18 ans pour en acheter! On les ouvre à deux (ça fait le bruit d’un pétard) et celui qui a la plus grosse moitié entre les mains garde ce qu’il y a à l’intérieur: un petit cadeau surprise (dont la valeur varie en fonction du prix des crackers), une devinette (attention humour anglais) et une couronne en papier. Selon la légende, un confiseur Anglais a eu cette idée en visitant Paris et en découvrant les bonbons colorés qui s’y faisaient… 150 ans plus tard, en voici une des versions:

Crackers 2013

Je vous souhaite un très Joyeux Noël à tous !

Publicités


Catégories :Chez les rosbeefs

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 réponses

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’esprit de Noël est très présent ici en Angleterre. J’ai passé Noël pour la première fois ici et je dois dire que j’ai adoré cette ambiance, même si mes proches m’ont beaucoup manqué et que cela fût un peu bizarre de ne fêter Noël qu’à deux avec mon mari. La chose la plus étonnante pour moi fût de découvrir un Londres calme (pour ne pas dire mort) le 25 décembre. Quel bonheur que de flâner dans les rues et sur les quais dans un silence étonnant et si agréable. En plus il a fait encore un temps magnifique pendant les fêtes! A très vite :)

    J'aime

    • J’ai passé les fêtes à Paris mais en décalé (je n’ai quitté Londres que le 27 décembre), donc j’ai assisté également au « vide » du 25… On aurait dit l’apocalypse, tout était fermé, personne dans les rues… Ça change de tous les jours, surtout à Waterloo!

      J'aime

Rétroliens

  1. Bye 2015, Hello 2016 ! | SWITG.ME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :