United Kingdom? Not so united…

Quoi de mieux qu’un Brexit pour revenir sur le blog avec un nouvel article? Je n’écris pas pour en rajouter une couche, simplement nous venons de vivre un moment historique… Comment ne pas écrire à ce sujet lorsqu’on est expatrié dans un pays qui vient de rejeter l’Union Européenne? J’aurais toujours cet article comme archive le jour où on commencera à vivre les conséquences de nos actions. Parce que pour le moment, j’ai bien l’impression que personne ne comprend vraiment ce qu’il va se passer.

« Oh mon Dieu, que vas-tu devenir maintenant? »; « Vont-ils chasser les étrangers du pays? »; « Comment as-tu réagi lorsqu’ils ont voté pour partir? »; « Que vas-tu faire? »… et j’en passe. Déjà, je tiens à rassurer tout le monde, mes plans sur le court terme n’ont toujours pas changé: je n’ai aucune intention de quitter Londres. Sur le long terme, ce n’est pas le Brexit qui sera responsable de mon incertitude, c’est la vie qui de toute facon ne suit jamais le cours de ce que j’aurais imaginé. Bientôt 4 ans que j’ai emménagé dans cette incroyable capitale cosmopolite, je considère cette ville comme ma ville d’adoption. « In » ou « Out » de l’Europe, je ne me sens pas rejetée en tant que Française expatriée au Royaume-Uni. Je crois même pouvoir dire que je me suis plutôt bien intégrée ces dernières années. Après tout, je suis en charge du marché Britannique dans une entreprise fortement présente en Europe… Alors que je ne suis pas British.

Ne mettez pas tout le monde dans le même panier, Londres n’a pas rejeté ses expatriés et la diversité culturelle qu’ils apportent. Ce vote ne peut pas être résumé par des différences grosses villes / campagnes, riches / pauvres, vieux / jeunes (comme j’ai souvent entendu dire) mais par un manque d’information sur les conséquences d’une telle décision. Je suis peinée d’entendre parler de cette vague xénophobique qui plane dans les esprits les plus faibles… Je crois simplement que les partisans du Brexit n’étaient pas préparés à gagner cette bataille. Triste scénario, ou « Shakespeare en pire », comme j’ai vu dans la une d’un certain journal français.

La dure réalité c’est que Londres ne représente pas du tout l’Angleterre, et l’Angleterre n’est pas représentative du Royaume-Uni… La preuve c’est que l’Ecosse et l’Irlande du Nord (tout comme Londres) étaient contre le Brexit. Si ces pays décident de demander leur indépendance pour rester dans l’Union Européenne, l’Angleterre se retrouvera bien dénudée toute seule sans ses petits voisins. Est-ce qu’on pourra toujours parler de « Royaume-Uni »? Difficile de prédire ce qu’il va se passer maintenant. Personne n’avait vu venir un tel résultat et malgré tout, j’ai toujours confiance en l’avenir.

Et puis honnêtement, l’Angleterre s’est fait jeter de l’Euro par ceux que la France a écrasé de 5 buts ce soir… Vous voyez bien qu’il y a toujours une justice! #UEFAEuro2016 #TeamFranceForever

Publicités


Catégories :Chez les rosbeefs, Culture mondiale, Humeurs

Tags:, , , , , , , ,

1 réponse

  1. Ah le voilà l’article que je n’avais pas vu ^^ Après lecture, je dois avouer que je suis assez curieux de voir à l’avenir ce que cette décision aura pour conséquence. On n’en ressent pas encore les effets (du moins en France), peut être que les pro brexit auront eu raison (j’ai des doutes) mais c’est vrai que ce vote aura été historique pour l’Angleterre mais aussi pour l’histoire de l’Europe.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :